CR NOGARO 2017

Partir à Nogaro est toujours un moment agréable: Outre un parfum de vacances dans sa première partie, le trajet nous fait traverser de superbes régions avant de s’achever dans l’enceinte d’un des plus beaux circuits du  championnat.

Seul souci, nous n’affichons ici qu’un bilan médiocre à l’image d’une 14ème place comme meilleur résultat. Si l’on y ajoute une météo parfois capricieuse, on a le cocktail habituel d’incertitudes en installant notre campement dans le Gers.

Mais nous devons continuer à apprendre cette moto qui, rappelons le, est très différente de ses devancières donc au boulot!

D’emblée, sans faire de miracles chronométriques, nous faisons notre place sur la  feuille des temps en même temps que la Diva continue de se dévoiler. Mais forcément, la météo va se charger de perturber la situation car c’est crispé et mal qualifié (16ème) que j’achève la Q1.

Plutôt revanchard et mis en confiance par une moto que je sens de plus en plus, je vais effectuer une de mes meilleures courses le samedi après midi. Mis sur orbite par un très bon départ, je me bats toute la course pour préserver ma place et même si j’en perds une en fin de course, c’est 8ème que je passe sous le damier, ce qui constitue rien moins que notre 2ème meilleur résultat et probablement notre meilleure remontée.

Le lendemain matin, nous décidons d’utiliser pour la Q2 le pneu de la course de la veille…mauvais choix! Notre 14ème place sur la grille à l’issue de cette qualif nous impose un scénario inspiré de la course 1. Nous y croyons car nous pensons avoir trouvé un petit « truc » à l’issue de la séance du matin.

Mais que devient la glorieuse incertitude du sport si l’on écrit l’histoire à l’avance?

Là, en l’occurrence, elle va prendre l’allure d’un jeu approximatif du levier d’embrayage qui va presque faire caler la moto à l’extinction des feux, ça commence mal! Mais le temps n’est pas aux supputations, il faut se battre! De fait, la course sera très animée, indécise jusqu’au bout avec 3 derniers virages épiques en bagarre avec Pierre Roques. Elle se solde par une 11ème place qui nous satisfait, d’autant que notre rythme a été presque une seconde plus rapide que la veille, confirmant que la modif effectuée le matin a porté ses fruits. Il est juste dommage de ne pas l’avoir associée à un bon départ.

En quittant Nogaro, le bilan est très satisfaisant: Nous avons pris beaucoup de plaisir à batailler et faire évoluer la moto durant tout le weekend et sur le plan comptable, nous engrangeons de précieux points ce qui n’était pas forcément prévu. Mieux, nous nous installons à la 2ème place du challenge Aprilia avant d’aborder une partie du calendrier qui nous est plutôt favorable avec des circuits référence comme Ledenon et Magny Cours.

Rendez vous est donc pris!

VOLKANIKEMENT!

 

Source photos : Jacques MAURY

Vidéo de vendredi soir

 

Vidéo de dimanche

Résultats  course 1 (samedi) :

Résultats  course  2 (dimanche):

 

 

Classement SCRACTH European Bikes aprés : NOGARO

Classement scratch european bikes apres épreuve de nogaro 2017- sergio nangeroni est 12ème!

 

Classement du Challenge Aprilia :Classement challenge aprilia rsv4 dans l'european bikes , sergio nangeroni 2ème

Comments are closed.